Normal People

Normal People

Sally Rooney

Éditions de L'Olivier

  • par (Libraire)
    17 avril 2021

    Le coup de coeur de François

    C'est un peu de chose qui nous tient pourtant en haleine: les atermoiements d'un jeune couple qui hésite entre amour et amitié. La légèreté apparente de la valse des sentiments cache une relation un brin toxique, un jeu mal engagé qu'explore Sally Rooney, nouveau phénomène de la littérature irlandaise.
    François


  • par (Libraire)
    26 mars 2021

    Normal People, c'est le récit incroyablement émouvant et complexe d'un premier amour.
    A lire assurément pour apprendre sur soi et sur l'autre, ou tout simplement pour le bonheur que procure un excellent bouquin.


  • 25 mars 2021

    Coup de cœur de la chouette

    Formidable roman d'apprentissage, "Normal people" esquisse le portrait de Marianne et Connell, leur entrée dans l'âge adulte, leurs espoirs et leurs failles avec, en toile de fond, la question fatidique : faut-il vraiment chercher à être "normal" ?


  • par (Libraire)
    20 mars 2021

    Un roman tout simplement brillant ! On suit captivé cette relation entre Marianne et Connell... S. Roney, sur un thème maintes fois traité, renouvelle merveilleusement la passion amoureuse, le désir, l'usure, la complicité, l'amitié... Tout est fluide et très intelligent ! Une grande découverte, un grand coup de coeur !


  • par (Libraire)
    18 mars 2021

    Un roman actuel et universel qu'on dévore du début à la fin.

    Marianne et Connell ont grandi dans le même village Irlandais. Ils se connaissent depuis qu'ils sont enfants puisque Lorraine, la mère de Connell, travaille pour le compte de la famille de Marianne.
    S'ils apprécient de plus en plus leurs échanges volés sur un coin de table en attendant la fin de service de Lorraine, il est hors de questions qu'ils s'adressent la parole au lycée. Connell n'est pas le plus riche, mais il est de loin le plus souriant, le plus accessible, en bref, le plus apprécié. Marianne, elle, est l'introvertie de service et sa répartie acérée perçue comme du mépris la met à l'écart.
    Si ces quelques mots peuvent nous faire penser à de nombreux clichés déjà vus, c'est pour mieux nous tromper. Nous allons suivre Marianne et Connell dans leurs premiers pas d'adultes, du lycée à l'université. Nous découvrons au fur et à mesure la fascination qu'ils ont l'un pour l'autre, la force de leurs amours malheureuses, les barrières que dresse le sentiment de classe, mais surtout le respect et la tendresse qui traversent chacun de leurs échanges.

    A la croisée des genres, entre roman victorien à la Jane Austen, comédie romantique, avec un petit quelque chose de Milan Kundera, Normal People explore les amours d'une jeunesse désabusée qui semble n'avoir plus que deux choix: s'accrocher à de grands idéaux pour essayer de trouver un sens à la vie et évoluer, ou bien fuir en avant et répéter les mêmes comportements que leurs parents au risque de stagner. La confusion règne.
    Sally Rooney, autrice Irlandaise reconnue mondialement pour son premier roman "Conversation entre amis", nous offre avec "Normal People" un roman universel, fort, simple, d'une justesse étonnante et d'une grande intelligence.


  • par (Libraire)
    18 mars 2021

    J'ai beaucoup aimé ce roman de Sally Rooney. La difficulté d'être et les sentiments amoureux sont universels, graves et légers.
    En lisant "Normal people", j'étais constamment accompagnée par Marivaux, Kundera et "L'anamour" de Gainsbourg...


  • 14 mars 2021

    Une puissante alchimie qui opère d'un bout à l'autre du roman

    Sally Rooney dresse un portrait magistral de la génération des milléniaux. Cette jeune autrice irlandaise se glisse dans l'intimité de Marianne et Connell tous deux lycéens lorsqu'ils se rencontrent. Si lui, le fils d'une femme de ménage est parfaitement intégré, l'adolescente issue d'un milieu bourgeois et dysfonctionnel est solitaire et objet des railleries de ses camarades. Malgré leurs différences, l'attirance est réciproque et une liaison s'engage entre eux tenue secrète selon les voeux de Connell.
    Un an plus tard, la donne est inversée. Tous deux sont désormais à l'université de Dublin et, si Marianne est devenue une jeune fille en vue qui s'épanouit socialement et intellectuellement, Connell peine a trouver sa place. Mais l'attraction se confirme et le chassé-croisé amoureux ne fait que débuter. Seul ou ensemble Marianne et Connell se cherchent, se perdent, s'affrontent, s'épaulent, s'aiment et se blessent. Chacun à sa manière tente de se construire, de gérer les interactions familiales ou sociales, d'affronter les écueils, les souffrances et de s'étourdir dans un rapport au sexe Libérateur mais complexe.
    Sally Rooney retranscrit avec justesse les préoccupations d'une jeunesse tourmentée et pleine de vie, elle parvient à rendre cette histoire universelle et fascinante, à créer une puissante alchimie qui opère d'un bout à l'autre du roman.


  • par (Libraire)
    27 février 2021

    L’histoire d’amour la plus normale et la plus belle qui soit

    Et si vous trouviez votre âme sœur à dix-huit ans, que feriez-vous ?

    Voici l’histoire de Connell et Marianne, je ne sais pas si elle est épique, s’il faut parler de grand amour ni même si on doit parler de passion. Ce sont simplement deux adolescents qui vont se trouver, se cacher, se chercher, se sauver, ne plus jamais se lâcher. Deux personnalités complexes, autodestructrices peut-être mais qui n’ont jamais été plus complètes que lorsqu’elles sont réunies.

    L’intensité de l’amour que se portent ces deux personnes est un raz-de-marée. C’est beau parce que c’est vrai, c’est beau parce que c’est normal, c’est beau parce qu’il n’y a qu’eux et leur vie.


  • par (Libraire)
    12 février 2021

    Une invitation au voyage

    Comme dans son premier roman "Conversations entre amis", Sally Rooney évoque Dublin et cette fois-ci à travers la relation amoureuse de deux jeunes étudiants admis à Trinity Collège, Marianne et Conell. Leur histoire est chaotique, ceci est lié à leur origine sociale respective.
    Écrit dans une langue limpide et précise, le roman nous plonge dans l’ambiance des examens de fin d’année et dans la douceur des étés en Irlande, décrite avec délicatesse.
    Une invitation au voyage.