Revenir à toi

Léonor de Récondo

Grasset

  • 3 octobre 2021

    Cris et chuchotements

    Quand elle avait 14 ans, la mère de Magdalena, Appolonia, est partie... Trente ans plus tard, la fille retrouve sa mère.
    Histoire d'un cheminement, de deux solitudes, d'un tremblement de terre silencieux.
    Pourquoi, comment Appolonia ? Pourquoi, comment Magdalena ?
    Un style élégant. Une vraie pudeur de sentiments. Le mot juste.
    Comment ne pas recommander un tel livre ?


  • par (Libraire)
    28 septembre 2021

    Léonor de Récondo, on la suit et on l'aime depuis ses premiers livres ("Amours" est mon préféré). Elle revient à nous avec un duo de personnages très forts dont on partagera la vie, les souvenirs et les émotions.
    Magdalena est sans doute devenue comédienne à cause d'une faille : la disparition de sa mère quand elle était adolescente. Le jour où son agent lui apprend qu'elle a retrouvé sa trace, Magdalena se précipite. Les retrouvailles tant espérées seront... différentes de ce qu'elle avait imaginé.
    Véritable ode à l'amour filial et à ce qui nous construit, Léonor de Récondo nous touche une fois encore !

    Laëtitia


  • par (Libraire)
    28 septembre 2021

    L'écriture de Léonor de Récondo...
    La poésie dans le texte, les voix qui percent à travers les mots lus...
    Et une rencontre.
    30 ans après une disparition.
    Comment Magdalena revient à sa mère Apollonia. Comment Apollonia revient à Magdalena.
    Magnifique jusque dans les silences.


  • 22 septembre 2021

    Magdalena a 14 ans quand sa mère disparaît sans plus donner signe de vie.
    Elle deviendra actrice de théâtre renommée, avec une prédilection pour Antigone.
    Trente ans après, un appel de son agent lui apprend que sa mère est retrouvée.
    Aussitôt, elle se rend à l'adresse, une maison d'éclusier où sa mère mutique vit seule et misérable.
    Une lente et douloureuse reconquête de deux êtres déchirés.
    A part une seule petite déception avec « Manifesto », j'aime les romans de Leonor de Recondo.
    Sa plume est douce et poétique.
    Ses personnages sont beaux.
    Ici, tant Magdalena que sa mère Appolonia, sont de belles personnes, les blessures de l'une ayant entraîné les blessures de l'autre.
    Des événements passés ne sont pas très expliqués, entraînant peut-être la frustration de certains lecteurs, mais leur suggestion m'a suffi.
    On comprend le refuge de Magdalena dans les personnages qu'elle interprétés et celui d'Appolonia dans le silence.
    Tout est doux, mélancolique,  tendre et dramatique à la fois dans ces retrouvailles inespérées.
    On se sent intime et proches de ces deux femmes.
    Il y a une grande violence aussi dans ces silences et ces non-dits.
    Il y a vraiment un avant et un après dans cette belle histoire qui m'a beaucoup émue.


  • par (Libraire)
    17 septembre 2021

    Un conseil de Léna

    Par sa plume délicate et poétique, Léonor de Récondo signe un roman sensible sur la reconstruction fragile d’un lien maternel qu’on croit rompu à jamais. Une véritable réussite littéraire.


  • par (Libraire)
    16 septembre 2021

    Bouleversant.

    Un roman fort sur la relation mère-fille. " On a retrouvé ta mère": le roman démarre. Magdaléna, comédienne reconnue, doit bientôt jouer Antigone mais cette annonce va tout chambouler. Sa mère a disparu il y a trente ans. Magdaléna prend le train et part à la découverte de cette mère et à la recherche de son passé.
    De Recondo jongle avec les mots. C'est beau, c'est noir. Un livre qui marque ! Une réussite.


  • par (Libraire)
    4 septembre 2021

    Quand elle avait 14 ans, la mère de Magdalena est partie. Son père et ses grands-parents n'ont jamais voulu lui donner d'explications. Elle a grandi comme elle a pu, en se réfugiant dans le théâtre et en particulier dans le personnage d'Antigone. " Si elle pouvait enterrer son frère sans craindre de mourir, alors je pouvais t'enterrer sans craindre de vivre" dit-elle à sa mère retrouvée 30 ans plus tard. Vient alors le temps des explications. Dans ce nouveau roman Léonor de Récondo nous offre des personnages fragiles et forts à la fois, qui doivent composer avec leur passé et celui de leurs aïeux. Le personnage de Magdalena vous accompagnera longtemps! Un très beau coup de cœur!
    Valérie


  • 4 septembre 2021

    Un très beau roman !

    Antigone revisitée par L. de Recondo ! Une femme retrouve sa mère enfermée dans son silence, après des années de disparition. Comme elle le fait si bien, l'auteure à l'art de faire parler les silences, de respecter les intimités dans une langue délicate. Un très beau roman !


  • 25 août 2021

    Excellent moment de lecture !

    Décidément, cette rentrée littéraire 2021 est étonnante et Revenir à toi de Léonor de Recondo ne déroge pas à l’unité que j’y pressens, celle qui imbrique les récits sur l’intime. Léonor de Recondo propose à partir du récit des retrouvailles entre une fille et sa mère disparue, un cheminement de renaissance, en s’appuyant sur les mythes antiques, qui débouche sur une liberté délestée du poids de l’absence et du manque.
    Magdalena, comédienne reconnue, doit jouer Antigone de Sophocle au prochain Festival d’Avignon. La prochaine répétition aura lien dans quelques jours. Néanmoins, un matin, elle reçoit de son agent un message attendu depuis trente ans. « On a retrouvé ta mère, voici son adresse …! »
    Sans prendre de valise ni prévenir quelqu’un, elle saute dans le premier train pour rejoindre le Lot et Garonne et son canal où une maisonnette d’éclusier l’attend à Calonges. Magdalena a la beauté des années 50 avec sa peau de lait et ses cheveux épais et brillants qui vont dans tous les sens. Sa démarche est souple et déterminée, à la fois. Les regards sont hypnotisés par son attrait mais ne tentent rien, en général, se contentant de prendre l’essence de son aura. A la regarder ainsi, qui penserait que Magdalena s’est longtemps dégoutée !
    Après le départ soudain de sa mère, déjà en dépression profonde, l’enfant qu’elle était s’est heurtée à l’absence, au sentiment de dépréciation car normalement on n’abandonne jamais son enfant ! Antigone d’Anouilh montée au collège l’a sortie du marasme en mettant dans sa bouche les mots qu’elle ne pouvait dire. Du coup, le théâtre plus que le cinéma lui sert de porte-voix aux héros de tragédie qui la maintiennent debout !
    Léonor de Recondo raconte cette reconquête avec des retours en arrière sur son passé et ses difficultés rencontrées pour arriver à grandir et devenir adulte. Tout au long du processus Magdalena abandonne l’image qu’elle s’est donnée pour plus d’authenticité. Ce changement suit le retour d’une mère lointaine perdue avec ses chats et sa misère.
    Chronique avec photos ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2021/08/25/leonor-de-recondo/


  • par (Libraire)
    21 août 2021

    Leonor de Recondo nous confie l'histoire d'une renaissance, celle d'une relation mère/fille ou tout est à refaire.
    Il est aussi question de résilience, de pardon et d'amour maternel.
    Le tout porté par sa sublime écriture.


  • par (Libraire)
    21 août 2021

    Après 30 ans de séparation, revoir sa mère

    Une actrice célèbre qui va jouer Antigone quitte les répétitions car son agente a eu un appel lui annonçant que l'on avait retrouvé sa mère, disparue depuis trente ans. Elle part la retrouver, recluse dans une maison éclusière parmi un fouillis terrible et une saleté innommable, seule, muette. Elle va remettre la maison en ordre et essayé de comprendre ce que sa mère a vécu durant ces trente années, notamment ses séjours en clinique psychiatrique.
    Récit tout en douceur et délicatesse, sur un rapprochement réciproque.


  • 19 août 2021

    Apollonia a disparu depuis trente ans sans laisser de trace laissant sa fille chez ses grands parents. Magdalena marquée par l'absence de sa mère va tout faire pour devenir une grande comédienne .
    La jeune femme apprend que sa mère est toujours vivante et décide de la retrouver.
    À son arrivée le dialogue semble impossible mais au fil des jours les deux femmes vont tisser des liens.
    Tout est silence, tout est solitude, tout est non dit...jusqu'à la réconciliation...

    Conseillé par Chloë


  • par (Libraire)
    19 août 2021

    Le chemin du bonheur

    Magdalena est une brillante comédienne qui incarne ses personnages sans limite. La grande ombre de sa vie est l'abandon maternel qui lui a laissé une blessure insurmontable depuis l'enfance. Le jour où son agent lui annonce avoir retrouvé sa mère, elle abandonne tout pour la rejoindre. Mais Apollonia est une femme perdue dans un monde intérieur perturbé. Magdalena n'a qu'un but, franchir une à une les étapes qui lui permettront de reconquérir le chemin du bonheur.


  • par (Libraire)
    18 août 2021

    Un très beau voyage intérieur !

    Une mère disparue, une enfance égarée et le sentiment d’un grand vide, jusqu’au jour où l’être manqué refait surface.
    Une histoire magnifique sur l’absence, l’amour, la reconnaissance et la réconciliation.
    Des mots justes à entendre.
    Ne passez pas à côté !

    Isabelle


  • 13 août 2021

    Conseillé par Mélanie et Manon T

    Il a suffi d’un simple message, un matin, pour que la vie de Magdalena soit complètement chamboulée. On a retrouvé sa mère. Apollonia n’est pas morte. Elle saute alors dans un train vers cette mère qu’elle n’a pas vu depuis près de 30 ans et qu’elle recherche désespérément. Ce voyage, c’est la quête d’une vie, celle d’une fille pour sa mère, celle d’une mère pour son passé.
    "Revenir à toi", c’est un roman brut, presque sauvage. L’histoire d’une course vers le passé, les réminiscences, les non-dits, et surtout, les silences. C'est un roman qui se dévore comme une course contre la montre, comme une plongée dans ses souvenirs, à la recherche de ses racines. C’est aussi, à travers le personnage de Magdalena, un superbe hommage au mythe d’Antigone : celle de Sophocle, comme celle d’Anouilh.