Ne m'oublie pas

Garin, Alix

Lombard

  • par (Libraire)
    29 mai 2021

    Un road trip d'une infinie tendresse mené par une toute jeune femme et sa grand-mère que la mémoire déserte, une lutte touchante contre l'inexorable, une quête inter-générationnelle sensible et universelle : il n'est pas exclu que l'émotion vous submerge !


  • 20 février 2021

    Une mamie en cavale

    "- Marie-Louise embrasse la mer pour moi" C'est la dernière chose que ma mère m'ait dite.
    "- Tu sais quoi Mamie ? Et si on y allait vraiment ?"
    La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d'Alzheimer et ne cesse de fuguer de la maison de retraite dans laquelle elle est malheureuse. Son but est de retrouver ses parents qui vivaient à plus de 500 km de Liège, dans un petit village breton. Clémence, qui était très proche de sa grand-mère et qui ne supporte pas de la voir malheureuse, va décider de fuir avec elle. Elles vont embarquer dans un voyage à travers le temps, une course contre la montre
    pour fuir les responsabilités, en quête d'un passé, d'un présent, et l'occasion pour elles de se retrouver.
    Un road trip à la "Thelma et Louise" avec dans le rôle des fugitives, une vieille dame qui perd la boule et se prend pour une gamine de 20 ans, et une jeune femme en conflit intérieur contre sa mère et contre elle-même. Une histoire très touchante (vous allez sortir votre mouchoir ça c'est sûr), qui touche à plusieurs thèmes : les relations intergénérationnelles, les conflits familiaux, la quête de soi, l'homophobie, le poids des souvenirs. A offrir, à votre grand-mère, à votre petite-fille, à votre mère, ou tout simplement à vous-même. A lire de 17 ans à 107 ans et des poussières (dans l'œil).


  • 19 février 2021

    Ode à la famille et à l'amour, Ne m'oublie pas fait partie de ces BD qui touchent le cœur par leur tendresse triste et leur douceur presque cruelle. Et c'est magnifique !


  • 17 février 2021

    Lorsque qu’un jour, Clémence va voir sa grand-mère à la maison de retraite, c’est le déclic, elle ne peut pas la laisser ici, dans cet endroit où chaque occupant ne semble qu’attendre la fin. Souffrant de la maladie d’Alzheimer, cette dernière parle de ses parents au présent et semble avoir l’impression d’être de nouveau une petite fille. Face à son apparente tristesse, Clémence ose, elle l’emmène, loin, loin de ce lieu qui ne lui apporte aucunement ce dont elle a besoin. En voiture, direction la maison des parents de sa grand-mère, de la maison de son enfance, au bord de la mer ! Road-trip entre villes, plaines et enfin, l’immensité bleutée de la mer. Et là, tout commence réellement. On y est presque, voilà le bleu ! Et quand la maison apparaît devant leurs yeux, c’est le début d’une ère nouvelle. La fin d’une époque.

    « Ne m’oublie pas » est un très joli roman graphique aux illustrations toutes douces et aux couleurs pastels. Alix Garin nous offre un magnifique voyage en compagnie d’une mamie et de sa petite fille, où elles semblent enfin se retrouver, toutes deux animées du même but. Poétique et attachante, cette histoire est impossible à oublier !


  • par (Libraire)
    12 février 2021

    Un road-trip plein de tendresse

    Clémence ne supporte plus de voir sa grand-mère dépérir dans une institution et décide sur un coup de tête de filer à l’anglaise avec elle.
    Un road-trip émouvant, drôle et toujours plein de tendresse.
    Un roman graphique d’une grande sensibilité sur le thème de la maladie d’Alzheimer, mais aussi des rapports générationnels. Des planches douces aux couleurs des mots d’Alix Garin.
    Un vrai bonheur de lecture !

    Isabelle


  • par (Libraire)
    27 janvier 2021

    Emouvant

    Un road trip à la fois drôle et doux amer entre une jeune fille et sa grand-mère atteinte de la maladie d'Alzheimer. Un récit touchant et juste.


  • par (Libraire)
    25 janvier 2021

    Embarquez dans un road-trip attendrissant et inattendu ...

    Clémence est une jeune fille qui souffre de voir sa grand-mère dépérir dans un EHPAD alors qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Cette jeune fille va alors décider de partir avec elle pour l'emmener, une dernière fois, dans la maison familiale en bord de mer, à des centaines de kilomètres de là.
    Cette escapade va s'avérer drôle, touchante mais surtout pleine de souvenirs.
    Un récit touchant qui parlera à tout le monde et fera remonter de très beaux souvenirs, nous en sommes sûres ;)


  • par (Libraire)
    14 janvier 2021

    "« Trop tard » arrive plus vite qu'on le croit."

    Alix Garin nous offre une échappée remplie de tendresse qui nous pince le cœur. L'amour que se portent Clémence et sa grand-mère est palpable, malgré les souvenirs fuyants et les adieux approchants. Elles s'échappent donc dans cette course folle, en quête d'un dernier souvenir, d'une dernière aventure, pour se rappeler ou pour créer. Et la douceur des dessins et des couleurs contribuent à cette envolée lyrique d'affection maternelle, de nostalgie et de désir de vivre.

    Un très bon moment de lecture grâce à cette si belle bande dessinée qui nous invite à nous replonger dans notre propre mémoire et à nous souvenirs des petits moments de bonheur égarés au fond de nous.

    Justine R.